Trail Tour du Canton

Après le Radicassant du mois de mars me revoilà en Normandie sur ce trail qui m’a fait découvrir les trails de plus de 50km mais aussi la déception de louper mon 1er podium à 2 km de la fin.

Cette année, nouveau parcours, plus de participant et Victorien Lanon pour venir embêter la suprématie de Bertrand Collomb-Patton sur ce trail.

Avant de partir, je pensais faire comme l’an dernier, courir avec Alexandre Marais mais vu le niveau de certain il me conseil de suivre Victorien pour accrocher un top 5 possible.

Au bout de 200 mètres Bertrand est partis suivis d’un concurrent et dernière Victorien que je rattrape pour faire un bout de chemin avec lui.

Tout ce passe extrêmement malgré la vitesse imposé mais le début est assez roulant donc nous en profitons pour mettre de la distance. Je m’aperçois que dans toutes les montés Victorien me distance, la montagne ne m’a pas fait progressé en rapidité sur des faibles pente mais je le rattrape sur le plat pour profiter de lui tant que mes jambes peuvent.

A partir de Gruchet, sur une petite montée il me distance de 100m qui deviennent 200m et puis la plus assez de jus pour essayer de le rattraper il reste encore 45km et actuellement je suis 4eme ce qui me convient.

La route est longue mais mes parents sont à Tancarville pour m’encourager, je ne prends pas le temps de leur dire bonjours je suis très concentré, mais il m’indique que je suis 3eme. Bizarre car je n’ai doublé personne.

Quelque kilomètres plus loin j’apprends que Bertrand c’est perdu, il est donc dernière moi, je continue ma course sans trop perdre de temps sur Victorien. Il a creusé un écart de 10 minutes assez rapidement que j’arrive à garder par la suite.

Je retrouve à tous les prochain raviteaux mes parents ainsi que ma soeur sur les deux derniers et comme l’avait prédit Victorien j’ai récupérer le 2ème au kilomètre 60 entrain de marcher. Et oui Victorien m’avait dit qu’il ne tiendra pas la distance et l’allure imposé par Bertrand.

Le raviteau de Bolbec passé, il me reste 9 kilomètres, les jambes commencent à être très dures mais je tiens, je veux cette place sur le podium et pourquoi pas cette 2eme place. Les kilomètres défilent, je m’accroche à certaine personne du 44kilomètres et essaie de prendre des infos sur mes poursuivants mais personnes ne sait vraiment. A 3kilomètres de l’arrivée je vois au loin un maillot jaune, je me dis  » Et merde comme l’an dernier je vais encore me faire bouffer » sauf que en 1 an la condition physique à bien changé mais aussi le mental, je récupère une personne du 44km puis accélère pour distancer ce maillot jaune car de visuelle je trouve qu’il revient vite. Je termine à 13kilomètres dernier kilomètre. Merci au séance de vitesse de Sebastien Hours et c’est bon plus rien peux m’arriver, je suis 2eme du TTC 2015 a 15 minutes de Victorien encore parfait dans sa gestion. Et finalement mon maillot jaune n’était qu’un concurrent que 44km avec un coup vent jaune. Puisque mon poursuivant est à 17minutes de moi.

Je suis très fier d’avoir fait ce 1er podium en Normandie avec ma famille qui m’a suivit et en présence d’amis. Un grand bravo à Victorien même si j’aurais aimé le voir ce battre contre Bertrand cette victoire n’est pas volé non plus.

Vivement 2016 pour retrouver ce petit monde et qui sait peut être accrocher plus longtemps Victorien.

Merci à tous ceux qui m’ont encouragé et qui ont cru en moi et bravo à Alexandre Marais qui termine 6ème de cette édition.

Maintenant entrainement pour le trail hivernal des Coursières, où Antoine Perrault attend qu’une chose, être devant moi pour me chambrer toute l’année.
TTC_0

TTC_3

TTC_2

TTC_1TTC_4TTC_5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *